Pomme

La pomme est produite par le pommier, c’est le fruit le plus consommé en France et le troisième dans le monde.
C’est un fruit comestible à pépins d’un goût sucré ou acidulé selon les variétés.

Les principaux types de pommes sont tous de l’espèce Malus domestica qui compte environ 20 000 variétés à travers le monde. Elle se consomme à maturité crue, cuite ou séchée. Son jus est bu tel quel, fermenté il constitue le cidre.

Consommation

La pomme peut se manger crue ou cuite, en dessert ou en accompagnement de mets salés, en compote, en tarte, en gâteau, en gelée, en confiture, en pâte de fruit ; on peut en faire du jus ou des boissons fermentées. Selon le mode de consommation le plus adapté à la variété, on parle de « pomme de table » (ou « pomme à dessert » ou « pomme à couteau »), de « pomme à cuire » ou de « pomme à cidre ».

Apports nutritifs

L’apport énergétique de la pomme (52 kilocalories/100 g, soit 85 kcal pour une pomme de taille moyenne) provient non pas de graisses, mais de fructose et de glucides assimilables lentement par l’organisme. Le profil nutritionnel de la pomme en fait un fruit tout à fait adapté aux sportifs. En effet, dans le cadre d’activités physiques, les composantes de la pomme agissent de façon bénéfique sur l’organisme et ce, avant, pendant et après l’effort.

C’est en vitamine C que la pomme est la mieux pourvue, dans la partie externe de la pulpe et plus encore dans la peau, puisque celle-ci renferme quatre à cinq fois plus de cette vitamine que le reste du fruit. Mieux vaut donc croquer la pomme sans la peler, en ayant simplement pris soin cependant de la laver. Les autres vitamines contenues dans la pomme, B1, B2, PP, B5, B6, B9, provitamine A et vitamine E, contribuent également à faire de ce fruit un véritable abécédaire de la forme.

La pomme contient également de la pectine (principalement dans ses pépins). Le gel formé par la pectine emprisonne les graisses, régulant ainsi le taux de cholestérol.

ALIMENTATION – Les fruits sont en général très bons pour la santé, mais il semblerait que la pomme, en particulier, puisse contribuer à nous prémunir contre une mort prématurée.

Les Anglo-Saxons ont coutume de dire : « An apple a day keeps the doctor away », littéralement « une pomme par jour tient le médecin à distance ». Et il semblerait que ce dicton populaire dise tout à fait vrai.

Une vérification scientifique a même été effectuée et elle démontre que déguster une pomme par jour permet de réduire de 35% les risques de mortalité prématurée. Autrement dit, consommé quotidiennement, ce fruit augmenterait nos chances de rester en vie plus longtemps.

À conserver dans de bonnes conditions

À température ambiante, vous garderez vos pommes plusieurs jours. Pour les conserver plusieurs semaines, placez-les dans le bac à légumes de votre réfrigérateur. Stockées dans un endroit frais, bien aéré et pas trop lumineux, vous les conserverez 4 à 5 mois.

Astuce : ne stockez pas d’autres fruits (en dehors des poires) ou des légumes à proximité des pommes, car celles-ci dégagent de l’éthylène qui accélère le mûrissement.

Scroll To Top