Coings

Le coing est le fruit du cognassier
Le coing regorge de parfum et de surprises, comme une chair dure et pleine de pectine sous un doux duvet brun.

On le trouve en automne partout en Europe. Il existe plus d’une trentaine de variété de cognassiers, dont la plupart servent d’arbres porteurs pour des poiriers par exemple.

Pour les intestins, les tanins présents en forte quantité ont des propriétés anti-arthritiques : astringente, antiseptique et favorisant la rétention d’eau.
Action régulatrice, les fibres, les tanins et les pectines participent principalement une baisse du taux de cholestérol sanguin en aidant son élimination et la diminution de l’absorption des lipides.
De plus, en facilitant l’élimination et la stagnation d’éléments dans le côlon, il diminue les risques de cancer dans le système digestif.
Les minéraux, oligo-éléments et vitamines sont très présents dans ce fruit, tout particulièrement le potassium.

Cependant, le coing ne se consomme que cuit et une grande partie des vitamines C se perdent avec la chaleur de la cuisson.

Scroll To Top